samedi 9 avril 2011

CASILDA DE BURGOS

Vierge, Sainte
† 1007

9 avril

Sainte Casilda était la fille d'un persécuteur acharné des chrétiens. Son père, de race Maure, était roi de Tolède, et se nommait Aldemore. La charité de Casilda égalait la tyrannie d'Aldemore. Aux chrétiens qui mouraient de faim dans les prisons, elle portait la nourriture qu'elle pouvait se procurer. Aldemore, à qui elle ne tarda pas à être dénoncée, la surveilla, la surprit dans l'exercice de sa charité, et, voulant savoir dans sa colère ce qu'elle portait, ne trouva dans son tablier que des rosés. Grâce à la protection manifeste du ciel, elle continua son chemin, et, quand les Martyrs eurent apaisé leur faim, ils remercièrent tous ensemble le Dieu qui les comblait de ses bontés. Casilda demandait vivement le baptême, mais il était difficile de satisfaire son désir, mais le ciel y pourvut.

Atteinte d'une perte de sang jugée incurable, il lui fut révélé en songe qu'elle trouverait sa guérison en se baignant dans le lac de saint Vincent de Burgos ce lieu appartenait aux chrétiens. Aussi Aldemore ne céda que difficilement au désir que lui exprima sa fille, de se rendre en cet endroit. Vaincu par ses prières, il la laissa partir après lui avoir donné une suite royale, et l'avoir recommandée au roi Ferdinand Ier. Ferdinand la reçut avec honneur.

Casilda se baigna dans le lac qu'elle avait vu en songe et fut guérie. Elle reçut le baptême et passa le reste de ses jours dans une petite maison qu'elle se fit construire à Burgos. Elle mourut saintement, et les miracles qui s'opérèrent à son tombeau la rendirent chère au peuple espagnol. Sa mort arriva en 1007.
SOURCE : P. Giry : Les petits Bollandistes : vies des saints. T. IV. Source : http://gallica.bnf.fr/ Bibliothè-que nationale de France.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire