jeudi 24 mars 2011

MICHAELINA JOSAPHATA HORDASHEVKA

Religieuse, Fondatrice, Bienheureuse
1869-1919

25 mars

Contexte historique

Kiev est le berceau du christianisme en Europe orientale. Cette terre est évangélisée par des missionnaires venus de Constantinople. En 988, le Prince Wladimir se fait baptiser à Kiev avec son peuple. C'est de là que la foi et la civilisation chrétienne se répandent dans l'Orient européen, région à vocation œcuménique pour une Europe invitée à respirer “avec ses deux poumons” comme autrefois. Au 20e siècle la majorité des Ukrainiens est orthodoxe. Les catholiques se trouvent surtout dans la région de Lviv à l'Ouest. Dans ce pays charnière vivent également de nombreux Juifs, des protestants et des Musulmans; tous ont subi les vicissitudes de l'histoire de ce siècle terrible: les deux guerres mondiales, la rivalité entre la Russie et la Pologne sur son territoire, la domination tyrannique et sanguinaire de deux régimes athées: le communisme et le nazisme. On se rappelle en particulier que Staline a réussi à faire de l'Ukraine, ce “grenier de l'Europe”, un pays où les affamés moururent par millions. D'autre part il a rattaché de force les catholiques Ukrainiens à l'Église orthodoxe. Nombreux sont ces martyrs qui ont donnés leur vie par fidélité à Rome.

Notice

Michaelina Hordashevska naît en 1869 à Lviv en Ukraine occidentale dans une famille pauvre. A 18 ans, elle fait une retraite avec le Père Jérémie Lomnytsky, qui devient son directeur spirituel. La même année, elle entre au couvent dans un monastère de Sœurs contemplatives de l'ordre basilien, appartenant à une congrégation féminine de rite oriental, la seule existante dans le pays. En 1892, la Congrégation décide de fonder un ordre de religieuses apostoliques. Elle en est la cofondatrice avec le Père Kyrylo Seletsky : c'est la première congrégation féminine de rite byzantin-ukrainien consacrée à l'apostolat actif. Elle est élue pour en être la première Supérieure. Elle prend alors le nom de Josaphata. La sainteté de la bienheureuse consiste à accomplir le devoir quotidien dans l'amour de Dieu et du prochain. Elle entraîne ses jeunes sœurs à "servir leur peuple là où le besoin se révèle le plus grand". En effet, à cette époque, les gens en Ukraine sont pauvres et délaissés matériellement et spirituellement. Le domaine de l'apostolat qui s'ouvre aux Sœurs est très vaste: soin aux malades, écoles maternelles, catéchisme pour enfants et adultes. Elles s'occupent d'églises à l'abandon et de vêtements liturgiques; elles prennent une part active à la vie des paroisses.
Le développement de la Congrégation est merveilleux: au bout de 10 ans, il y a déjà 23 maisons avec 123 Sœurs. Elles se rendent au Canada, en Croatie, au Brésil. En se remémorant chaque jour le Christ, Sœur Josaphata trouve la force de supporter en paix de nombreux problèmes. Atteinte d'un cancer des os qui la fait terriblement souffrir, elle meurt à 49 ans. Sa tombe se trouve à Rome dans la Maison Généralice.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire