samedi 5 février 2011

LUIGI VARIARA

Salésien de Don Bosco, Bienheureux

1875-1923

1er février

Louis connut Don Bosco suffisamment...
Louis Variara naquit le 15 janvier 1875 à Viarigi (province d`Asti). En 1856, don Bosco était venu dans ce village prêcher une mission. Et c`est chez Don Bosco que, plus tard, le père conduisit Louis, au Valdocco, le 1er octobre 1887. Quatre mois plus tard, don Bosco mourait; mais Louis le connut suffisamment pour en rester marqué pour toute sa vie. 
Il voulut devenir salésien et entra au noviciat, le 17 août 1891. Louis étudia la philosophie à Valsalice où il connut André Beltrami.
« Celui-là, c`est pour moi »
En 1894, don Unia passa au scolasticat; il était ce célèbre missionnaire qui avait récemment commencé à travailler parmi les lépreux, à Agua de Dios, en Colombie. « Quels ne furent pas mon étonnement et ma joie — raconte lui-même don Variara — quand, parmi les 188 compagnons qui avaient le même désir, il dit, en fixant sur moi son regard: Celui-là, c'est pour moi ».
Agua de Dios
Louis Variara arriva à Agua de Dios le 6 août 1894. Le lazaret comptait 2000 habitants, dont 800 lépreux. Louis se plongea tout entier dans sa mission. Il commença par lancer une fanfare. L'inauguration eut lieu en présence du Président de la République colombienne, qui eut là l'occasion de voir tout ému, la « cité de la douleur » s'animer pour la première fois dans une ambiance de fête inattendue.
Il fut ordonné prêtre en 1898; il se révéla très vite comme un excellent conseiller spirituel. A Agua de Dios, s'était constituée auprès des Soeurs de la Providence, l'Association des Filles de Marie, qui rassemblait 200 jeunes filles. C`était lui leur confesseur. Il ne tarda pas à discerner dans le groupe quelques-unes d'entre elles appelées à la vie religieuse. 
Rêve irréalisable!
Rêve irréalisable! Aucune congrégation n`aurait accepté une fille de lépreux et encore moins une fille elle-même lépreuse. De cette situation d`impossibilité est né l'audacieux projet de fonder un Institut qui permettrait d`accepter des candidates malades de la lèpre — fait unique dans l'Église. Aujourd'hui, la Congrégation des « Filles des Sacrés Coeurs de Jésus et de Marie » compte 600 religieuses.
« Tout vient de Dieu et tout retourne à Dieu »
Don Variara se ressentait toujours plus d'enthousiasme pour sa mission. Mais un jour, on découvrit qu'il avait lui-même contracté la lèpre. Quand il l`apprit, il se contenta de dire: « Tout vient de Dieu et tout retourne à Dieu ». Il mourut loin de ses chers malades, pour obéir aux ordres. Il repose aujourd'hui dans la chapelle de ses Filles, à Agua de Dios.
Vénérable: le 2 avril 1993. Béatifié: le 14 avril 2002

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire